Ce site pourrait utiliser des cookies de tiers pour améliorer votre expérience et offrir des services en ligne avec vos préférences. En fermant ce bandeau, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur tout élément de celle-ci, vous autorisez l'utilisation de ces cookies. FERMER - EN SAVOIR PLUS
SUIVEZ-NOUS SUR Panathlon FaceBook Panathlon YouTube Panathlon Twitter   LANGUE Versione italiana English version Version française
   
CHERCHER:
 


ANNÉE 2017
ANNÉE 2016
ANNÉE 2015
ANNÉE 2014
ANNÉE 2013
 

De nouveaux horizons pour l'avenir par le Forum à Reggio Emilia 

FORUM INTERNATIONAL SUR LA CHARTE DES DEVOIRS DES PARENTS DANS LE SPORT

Le Forum International du Panathlon International sur la « Charte des devoirs des parents dans le sport s’est conclu magistralement. La journée a été ouverte et coordonnée par le président sortant Giacomo Santini, qui a présenté les invités : Pierre Zappelli (Président International), Paul Standaert (Conseiller International), Julie Vollertsen (joueuse de volley-ball et gagnante d’une médaille d'argent olympique avec les Etats-Unis en 1984) Leopold Melli (Président de la Fondation Sport Reggio Emilia) et Ario Federici (professeur à l'Université d'Urbino).

Le Forum a débuté par l'accueil du conseiller au sport de la municipalité de Reggio Emilia, Rozzi, qui, après avoir souligné l'importance de l'éducation des parents qui jouent un rôle clé dans la croissance des jeunes, a souhaité que la valeur et le rôle de la Charte puisse également être reconnue par ceux qui gouvernent le sport en Italie. Ensuite, le conseiller international Paul Standeart est intervenu, qui a apporté l'expérience du district belge illustrant les mesures prises par la Fédération belge de gymnastique, en commençant par l'adoption d'un code d'éthique particulièrement inspiré aux valeurs fondamentales du Panathlon.

Ce fut le tour des époux Julie Vollersten et Leopoldo Melli, les parents de Nicolò, qui ont contribué au débat comme porte-paroles d'exception. En plus de se rappeler que la «profession » des parents aujourd'hui est le travail le plus difficile dans le monde, les deux ont souligné l'importance du sport en tant que agrégateur sociale d'excellence, mettant l'accent sur la valeur de la défaite comme un aiguillon pour améliorer et atteindre l'excellence. Mais le sport n’est pas tout dans la vie de nos jeunes, l'enseignement et l'école maintiennent le rôle central de notre système social. L’Italie sur la question diffère profondément du système américain, où le sport n’est pas en conflit avec l'école, mais devient plutôt un élément principal dans le système d’évaluation des élèves, en intégrant et unissant la réussite scolaire avec les résultats sportifs.

Après, le professeur Ario Federici est intervenu, impliquant le public avec une lectio magistralis sur la «pédagogie de sensibilisation des parents».

Toutes les valeurs fondamentales de la Charte ont été déclinées sous les profils sociologiques, éducatifs et affectifs. Un grand nombre des questions abordées, accompagnées d'une présentation significative qui a impressionné ceux qui étaient présents pour la force du contenu et du message. Federici a pointé du doigt l'attitude contradictoire des parents qui, malgré l'obligation constitutionnelle d'éduquer leurs enfants, inévitablement délèguent à d'autres (principalement l'école et le sport) cette tâche, mais souvent ils ne reconnaissent pas le pouvoir de correction de tierces parties, mais plutôt ils s’opposent à ce dernier, parfois avec violence. Cela soulève la nécessité d'éduquer la famille à prendre des décisions éclairées. À cet égard, la Charte est un instrument original et indispensable pour guider les parents qui ont pris conscience de l'importance de la culture sportive. Federici a terminé son discours par une phrase qui restera dans la mémoire des participants : « le vrai sujet de l'éducation sportive est la formation du bonheur. »

Les activités, coordonnées habilement par l’ancien président Giacomo Santini, ont été poursuivies avec le témoignage du Panathlon Club de Naples, Pavie, Messina, Lisbonne et Carrara-Massa) sur les initiatives prises au niveau local pour la promotion de la Charte.

Le préfet de Reggio Emilia, Dr. Raffaele Ruberto, a parlé à la fin du forum, qui a souligné non seulement l'importance du sport dans l'éducation des jeunes, mais aussi les principes transmis par la Charte, et le partage de son contenu en approuvant avec enthousiasme les activités promues par le Panathlon International. 

photogallery

video


Tu agrandis cette photo


12/04/2017

 

 

 

 


 
Forum international "Charte des devoirs des parents dans le sport " Reggio Emilias 8 avril 2017
 
XII Congrès Panaméricain 26 - 28 octobre 2017
 
 

View Panathlon stats
   
Adresse email:
Password:

Codice Fiscale: 80045290105 - Partita IVA: 02009860996
Disclaimer - Copyright Panathlon International 2013 - All Rights Reserved - Powered by SEF